Le M-ticket en France

Le M-ticket (pour Mobile-ticket) est un ticket ou billet dématérialisé, stocké sur un smartphone pour une utilisation ultérieure. Reçu par mail, sms, ou mms, il se compose généralement d’un code 2D dans lequel sont stockées les informations d’achat.

En France le M-ticket n’est pas très démocratisé mais commence à faire parler de lui dans certains domaines, plus particulièrement celui des transports, des spectacles et autres événements sportifs et culturels. Voici quelques exemples de l’utilisation du M-ticketing en France en 2012:

  • Air France KLM propose à ses clients de recevoir directement sur leurs mobiles leurs cartes d’embarquement sous forme de m-ticket. Dans le code barre 2D unique ainsi reçu, toutes les informations du billet papier sont stockées ce qui va donc éviter d’imprimer le billet.
  • La FNAC se tourne aussi vers cette technologie en proposant de télécharger le M-ticket du spectacle réservé sur leur site mobile. Ce service est couplé avec une fonction d’alerte qui notifie l’utilisateur de la venue de son spectacle.
  • Récemment c’est la ville de Nantes qui a fait le « buzz » en lançant son service de M-ticket pour ses transport en commun. L’idée étant de désengorger les filles d’attentes de vente de tickets. Les Nantais peuvent alors acheter leurs tickets de bus en ligne depuis leurs smartphones et reçoivent un M-ticket composé d’un code barre qui fait office de justificatif pour les contrôles de titre de transport.

Les opportunités concernant le M-ticket sont donc très variées pour les entreprises, surtout si l’on considère le taux de pénétration du smartphone en France. Le but ici étant de proposer de nouveaux services pour faciliter la vie des consommateurs, et donc de proposer une réelle valeur ajoutée à ses services.

Des nouvelles technologies telles que la RFID ou le NFC sont déjà prêtes pour se substituer au M-ticket puisqu’elles permettent un échange d’informations sans contact et offrent ainsi des possibilités d’interactions plus poussées (paiement sans contact dans les magasins, recueil d’informations sur des produits alentours, …). Il faudra cependant attendre encore quelques années avant de voir ces technologies s’imposer puisqu’on les trouve uniquement sur les tous derniers modèles de smartphones haut de gamme.